Stockholm et la Suède
comme personne ne vous les a jamais racontées
Picture of tommy

tommy

Nos visites guidées

StockholMania Tours organise différents types de tours et visites guidés à Stockholm et environ. Des promenades guidées dans les différents quartiers de la ville aux visites de musées et attractions, en passant par des tours thématiques et des itinéraires packagés.

Envie d’en savoir plus ?

Catégories

Toulouse-Lautrec et ses amis de Montmartre à Millesgården

À la fin du 19e siècle, le sculpteur suédois Carl Milles part s’installer pour quelques années à Paris. Est-il passé par Montmartre ? Y a-t-il rencontré le jeune Henri de Toulouse-Lautrec ?
L’histoire ne l’a pas vraiment retenu mais plus d’un siècle plus tard, les deux artistes sont enfin réunis par le biais d’une exposition organisée cet été dans la célèbre demeure suédoise de Carl Milles et baptisée Toulouse-Lautrec et ses amis de Montmartre. L’occasion de découvrir ou de re-découvrir le célèbre affichiste, digne représentant de la Belle époque, dans un cadre enchanteur  jusqu’au 20 septembre 2020.

 

Carl Milles, un sculpteur suédois de renommée internationale

Né en 1875, Carl Milles, l’hôte de cette belle exposition, est un sculpteur suédois de renommée internationale qui a marqué le début du 20e siècle. Toute sa vie durant, il a reçu de nombreuses commandes de sculptures de la part de villes en pleine modernisation qui l’ont fait beaucoup voyagé en Europe, mais au tournant du 20 ème siècle, il décide de revenir dans son pays natal.
En 1906, avec son épouse Olga Milles, il fait l’acquisition d’un un terrain sur l’île de Lidingö, située au nord-est de Stockholm. Celle-ci artiste également et originaire d’Autriche l’encourage et le soutient dans ce beau projet : construire sur leur nouveau terrain leur maison mais également leur atelier. Cette résidence sera baptisée Millesgården (littéralement « le jardin de Milles ») et, en 1936, le couple décide d’en faire une fondation qu’ils offrent aux Suédois.

  

Carl Milles peut être décrit comme un artiste traditionnel, mais également comme un artiste innovant. Traditionnel par son choix de ses motifs, souvent tirés des mythologies grecque et romaine mais aussi innovant par les colonnes qu’il utilisait pour surélever ses sculptures. Son épouse Olga disait: « Nous n’avions ni fourchettes, ni draps, mais pour acheter des colonnes, Carl trouvait toujours l’argent nécessaire. » La plus grande œuvre de ce sculpteur est ce jardin sur l’île de Lidingö avec son parc de sculptures sur lequel il a travaillé pendant une cinquantaine d’années jusqu’à sa mort en 1955. C’est d’ailleurs dans son jardin qu’il est aujourd’hui enterré au côté de son épouse Olga qui l’a rejoint en 1967 et entouré de ses créations.

 

Toulouse-Lautrec et la Belle Époque

 En plus de son parc de sculptures permanent, Millesgården accueille chaque année diverses expositions temporaires. Cet été, Toulouse-Lautrec et d’autres artistes de Montmartre posent leurs valises dans l’ancienne demeure du sculpteur suédois et vous emmènent en voyage dans le Paris de la fin du 19e siècle, le Paris de la Belle Époque, cette période qui va de la fin de la guerre franco-allemande de 1870 au début de la première guerre mondiale.

Tandis que Paris se modernisait en suivant les plans de l’architecte Georges Eugène Haussmann, la petite colline de Montmartre gardait son caractère pittoresque avec des nuits de folie dans des cabarets tels que le célèbre Moulin Rouge et le Chat Noir. C’est dans ce quartier aux loyers bien moins élevés que ceux des nouveaux boulevards parisiens que de nombreux artistes sont venus chercher un style de vie plus détendu, parmi eux le jeune Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec-Monfa.

 

Issu d’une famille noble, Toulouse-Lautrec a, très jeune, cessé de grandir à cause d’une fracture des deux fémurs. Son physique n’était pas vraiment en adéquation avec la vie dans la haute société à laquelle il était promis. Toulouse-Lautrec se sentait mal à l’aise dans ce microcosme. Sa famille l’a alors encouragé à s’engager dans une voie artistique et c’est au milieu des artistes et des prostituées de Montmartre qu’il a finalement trouvé sa place.

 

Avec la Belle Époque une nouvelle forme d’art voit le jour à Paris : l’affiche et avec elle, la publicité et la propagande. Les illustrateurs se lancent dans des œuvres pour promouvoir des produits tels que le champagne, les chocolats et les vélos, mais également pour faire passer des messages politiques. La première commande que Toulouse-Lautrec reçoit vient du Moulin Rouge. C’est un succès immédiat pour le jeune artiste qui utilisait alors la technique de la lithographie pour ses affiches. Il a par la suite fait des portraits de danseurs et chanteurs tels que Jane Avril, Loïe Fuller et Aristide Bruant. Toulouse-Lautrec est décédé en 1901 à l’âge de 36 ans.

 

Millesgården et les affiches parisiennes

Ce sont ces affiches de la Belle Époque qui sont exposées cet été à Millesgården : une trentaine d’œuvres de Toulouse-Lautrec et tout autant de ses camarades-artistes de Montmartre tels que Alfons Mucha, Théophile-Alexandre Steinlen, Emmanuel Poiré dit Caran d’Ache et bien d’autres. L’exposition est divisée en six catégories : publicité, chants et cancans, courtisanes et papillons de nuit, théâtre et opéra, romans et journaux, et pour finir cirque et cabaret.

Dans un décor qui vous plongera dans le Paris de la fin du 19e siècle, vous pourrez découvrir les œuvres du jeune lithographe français et de ses amis de Montmartre jusqu’au 20 septembre 2020.

Pour l’occasion, le musée de la lithographie s’installe également à Millesgården. Une petite salle d’exposition expliquant cette technique d’impression utilisée par Toulouse-Lautrec complète la collection d’affiches parisiennes. Un guide du musée de la lithographie est d’ailleurs présent tous les mardis pour vous en dire plus sur cet art. Profitez de votre visite sur l’île de Lidingö pour vous balader dans le jardin de sculptures de Carl Milles avec sa vue imprenable sur la capitale suédoise.

 

Bel été à tous !


Photos : Jérémie Knoops

Source et inspiration: https://www.millesgarden.se/

 

tommy

Facebook
WhatsApp
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Email

Ces articles pourraient également t'intéresser....

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *